AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Mémo de ce qu'il faut faire

 :: I'm bringing the party to you :: Le placard du staff Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 27 Mai - 10:10
Côté design :
Thème (bannières, boutons)
Rang
Codage (mise en page, les fiches, PA, QEEL, sujets, profil, petit +)

Côté texte :
Contexte
Règlement
Annexe (explications et tout le pata couffin)
Listes (vava/noms de code/autre/pv)

Côté autre :
Vidéo
J'avais une idée mais je sais plus
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 27/05/2016
Localisation : test
Voir le profil de l'utilisateur http://divided-we-fall.forumactif.org

_________________

The mystery of life is not a problem to be solved but a reality to be experienced
© Nîniel
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Mai - 15:03
Premier plan de la fiche de présentation

Spoiler:
 


Contexte:
 

Idée:
 

Attention les yeux voilà les sections:
 


150ème edit, voilà le contexte ^^.

Contexte, première version:
 
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 27/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Mai - 18:11
Et voilà la fiche de prez : (bon les couleurs sont pas définitives du tout) (et pour l'histoire, j'avais pas de faux texte sous la main, alors j'ai c/c celle de bucky xD)


Prenom P. Nom
Ft. Avatar
Surnom
Age et date de naisance
Orientation sexuelle
Groupe
Nom de code
Nationalité
Profession
Race
Quel est votre camp ? Expliquez en quelques lignes votre rôle dans le camp que vous avez choisi et pourquoi vous avez fait ce choix.

Que pensez-vous de votre arrivée sur cette planète ? Expliquez ce que ressens votre personnage par rapport à cela et sa réaction lorsqu'il a compris qu'il n'était plus sur Terre.

Que pensez-vous de ce qu'il s'est passé et pourquoi êtes-vous là ? Votre personnage a-t-il une raison de sa présence ici ? Pourquoi aurait-il été choisi par ce qui a créé ce phénomène ?

Quel est l'objet que Kronos vous a laissé, et pourquoi celui-ci ? Racontez pourquoi ce fameux objets vous a suivi. Toutes les raisons sont possibles.

Caractère. Décrivez le caractère de votre personnage sous la forme que vous le souhaitez. Description, annecodtes, journal, vous êtes libre de faire ce que vous voulez.

Compétences & Pouvoirs. Expliquez les capacités ou les pouvoirs que vous possédez que nous puissons en savoir pus sur vos aptitudes.

Hey ! Moi, c'est Pseudo, j'ai âge et je survis en Lieu où vous vous trouvez. J'ai connu ce forum grâce à machin ou site et je pense qu'il est un petit truc à nous dire ?. Vous aurez l'honneur de ma présence ? /7 jours. Mon personnage est un Inventé / Marvel / Scénaro et je voudrais aussi dire que blablabla.








This is my story
Une citation qui roxxe du poney
« I’m with you ’til the end of the line »
L’ambiance était morose ce jour là et James ne pouvait que comprendre. Il venait d’assister aux funérailles de Sarah Rogers, la mère de son plus proche ami et, bien qu’il souhaitait faire de son mieux pur le réconforter, il comprenait parfaitement que le moral de Steve soit au plus bas, lui-même ayant déjà perdu ses parents. Il se souvenait encore de la manière dont il avait rencontré ce blond gringalet. Il était entrain de se faire casser la figure dans une ruelle par des gamins qui voulaient son argent et le brun passait dans le coin. Ne pouvant s’empêcher de rester à ne rien faire, il s’était mêlé de cette histoire et avait sauvé la mise à celui qui allait devenir par la suite une figure historique, sans savoir que ça allait devenir une habitude par la suite. Il y avait ce petit gars de Brooklyn qui préférait tenir que prendre la fuite et « Bucky » qui venait à chaque fois le sortir de cette galère pour ensuite passer du bon temps avec lui. C’était même Steve le premier à l’appeler Bucky. Pour tout le monde il était James Barnes, l’aîné d’une famille orpheline, mais qui ne se laissait pas marcher sur les pieds.

Fournissant la fameuse clé cachée sous le paillasson pour permettre à Steve de rentrer chez lui, le jeune homme lui proposa de passer la soirée ensemble, le blond ne devant pas rester seul. C’était ça l’amitié. Être présent à tout moment pour ceux qui lui était cher et les soutenir lors de moment difficile. Et ce soir-là, James était présent pour Rogers. Il ne voulait pas le savoir seul, à se morfondre chez lui, alors quoi qu’il dirait, il resterait présent.


« This isn’t a black alley, Steve. It’s war ! »
Soupirant, encore une fois Barnes désespérait face à la détermination de son ami et pourtant, il avait un parfait exemple de ce qu’il pouvait faire sous les yeux. Un énième dossier de recrutement refusé au nom de Steve Rogers. Mais d’un côté, il comprenait aussi. Ils avaient tout deux le même idéal de s’engager pour protéger les civils des dégâts de la guerre. Bucky lui-même s’était engagé et avait été affecté au 107eme bataillon d’infanterie, celui que convoitait temps le blond. Le lendemain, il allait partir pour le camp McCoy où il recevrait l’entraînement nécessaire avant de rejoindre le champ de bataille. Il avait retrouvé son camarade dans une ruelle et, ironie de la situation, celui-ci se défendait avec un couvercle de poubelle comme bouclier. Si le brun avait eut le don de voir l’avenir, cela l’aurait bien amusé. Mais au contraire, après avoir fait déguerpir les idiots qui s’en prenait à plus petit qu’eux, il tenait de trouver une explication raisonnable pour que son ami cesse d’espérer être engagé. Tout ce qu’il trouva, fut de l’emmener voir la si célèbre Stark Expo pour lui changer les idées en compagnies de deux jolies demoiselles. Car oui, bien que le jeune homme semble raisonnable à première vue, en vérité il était un rageur averti et n’hésitait jamais à sortir en charmante compagnie et cette soirée-là ne dérogea pas à la règle.

Sachant que le moment du départ allait approcher, James conseilla une dernière fois à Steve de faire attention à lui, alors qu’il le voyait se diriger vers un centre de recrutement. Ça l’embêtait quelque peu de le laisser sans pouvoir faire plus. Mais le devoir l’appelait et il allait devoir rejoindre son bataillon ainsi que le territoire anglais.


« I thought you were smaller »
Allongé sur une sorte de table opératoire, le sergent Barnes était dans les vapes. L’enfer, il venait de le voir. La bataille dans laquelle avait été envoyé son bataillon avait mal tourné et lui ainsi que ses camarades avait été fait prisonniers par les allemands, par Hydra. Bucky n’était pas stupide. Il savait qu’avec cette capture, il serait signalé comme disparu, voir comme mort. Il ne savait même pas s’il allait survivre dans ces bâtiments. Les agents de Crâne Rouge se servirent de lui et des autres soldats américains pour travailler sur la construction de leur bombe. Lui fut affecté à celle nommée Valkyrie. C’était ça le rôle des prisonniers de guerre. Trimer jusqu’à ce qu’ils n’aient plus de force pour survivre et les éliminer. C’était de la main d’oeuvre gratuite après tout. Et Barnes n’y échappa. Lorsque lui aussi arriva à sa limite et devint trop faible pour travailler, il subit le même sort que les autres. Il fut mis en isolation pour devenir le sujet d’expérience du docteur Arnim Zola. Il ne savait pas ce qu’il l’attendait, et était persuadé que son heure n’allait pas tarder à sonner. En aucun cas il ne pensait qu’il aurait une chance de s’en sortir.

Mais voilà, cette chance se nommait Steve Rogers et ce fut son ami de Brooklyn qui vint le libérer, bien qu’il eut quelque peu changer. Échapper à Crâne Rouge et ses hommes ne fut pas une mince affaires, surtout qu’on ne pouvait nier que le soldat était tout de même un peu dans le coltar. L’adrénaline aidant cependant, il put s’en sortir aux côtés de Captain America et put rejoindre la base américaine ou allait pouvoir se remettre sur pied. Comme quoi, il ne fallait jamais baisser les bras, surtout quand un type armé d’un bouclier était encore plus têtu qu’une mule.


« Hell, no. That little guy from Brooklyn who was too dumb to run away from a fight, I’m following him. »
Le voilà désormais membres de ce fameux Commando Hurlant que venait de monter son ami pour venir en aide à l’armée contre Hydra. Leur mission était simple. Prendre d’assaut les différents QG que Rogers avait localisé et tenter de réduire à silence Crâne Rouge et ses hommes. Cela ne se fit pas du jour au lendemain, mais petit à petit, les américains gagnaient du terrain grâce à eux et ils arrivaient à éliminer les bases allemandes une par une, resserrant l’étau autour de leur cible. Seulement, le sergent Barnes ne ferait pas parti de ceux qui pourront assister à ce qu’ils pensaient être la chute de Hydra. Lors d’une mission où ils devaient capturer le docteur Zola, voyageant dans un train, Bucky se retrouva confronté à des soldats de l’hydre et il en fut victime. Alors qu’il aidait Captain America, la paroi murale explosa sous le tir d’un agent ennemi, et lorsque le soldat bloqua un deuxième tir avec le bouclier du blond, il fut projeté à l’extérieur. Ce moment était indescriptible pour le brun. Le sol défilait à grande vitesse sous ses pieds et il se tenait rattaché au wagon par une simple barre de fer. Il voyait bien que Steve essayait de le rattraper, mais c’était trop tard. James sentait la barre commencer à céder sous son poids et, bien qu’il essayait d’attraper la main de son camarade, rien ne pouvait y faire. La barre se détacha et la gravité fit le reste en l’attirant indéniablement vers le sol, augmentant la vitesse de sa chute au fur et à mesure qu’il tombait.

Cette chute aurait dut causer la fin du Sergent James Buchanan Barnes. Personne ne pouvait survivre à un accident pareil, et pourtant, il se trouvait là, étendu dans la neige, semi-conscient de ce qui se passait.


« Sergeant Barnes… The procedure has already started. You are to be the new fist of Hydra »
Bucky était incapable de dire ce qu’il se passait. Son esprit était comme dans un brouillard impossible à dissiper, et il ne pouvait qu’être témoin passif de ce qui allait arriver, de sa transformation en Winter Soldier. Il dut subir plusieurs opérations, mais après des lavages de cerveaux pour lui faire oublier qui il était à l’origine et lui donner une autre identité, Bucky ne s’en souvenait plus. Bien qu’il soit toujours vivant, James Barnes avait disparu suite à l’accident du train, pour laisser place au nouveau bras armé de Hydra. Il ne connaissait plus que son nom de Winter Soldier et allait devoir effectuer les missions qu’on allait lui attribuer. Seulement le brun était devenu instable et, après qu’il ai manqué de tuer l’un des médecins en charge du projet Winter Soldier, il fut cryogénies pour éviter de plus ample dégât, la décision ayant été prise de le réveiller seulement lors qu’il y aurait une mission à effectuer. Non seulement le but de congeler le Soldat de l’Hiver était de maintenir une certaine stabilité pour qu’il ne s’en prenne pas au personnel de l’Hydre, mais ils pourraient ainsi le conserver pendant plusieurs années, faisant de lui une arme redoutable.

Ce manège dura plusieurs années. Que ce soit pour Hydra ou pour le KGB, le Winter Soldier était réveillé de son état dormant pour effectuer toutes sortes de missions qu’on lui attribuait et il les effectuait comme un fidèle soldat. Utilisant à chaque fois un système d’électrochoc directement envoyé au cerveau, Hydra veillait à ce que le brun ne se souvienne pas de sa vie d’avant, sachant que cela pourrait entraver leur désir de conquête du monde.


« The man on the bridge, who was he ? »
Sa première mission avait été un succès. L’élimination de Fury avait peut-être pris plus de temps que nécessaire, mais c’était fait. Une balle tiré d’un immeuble en face de celui où il s’était terré avait finit de l’achever. La seule résistance qu’il avait rencontré avait été cet homme se battant avec un bouclier. Un peu trop simple pour lui, le Winter Soldier ne s’était pas attardé. Les ordres avait été clair. Eliminer ceux qui empêcherait Hydra d’émerger et le directeur du Shield, Nick Fury avait été sa première cible et dès le lendemain il enchaîna avec une nouvelle. Éliminer Jasper Sitwell qui avait donné des informations à Captain America et éliminer aussi ce dernier. Cette fois-ci, la mission ne fut pas totalement un succès. Sitwell était mort, mais seulement lui. Steve Rogers, Sam Wilson et Natalia Romanova avaient été un obstacle difficile à franchir et peut-être que cela aurait impossible si Rumlow et ses hommes n’étaient pas intervenu. L’homme de main de Hydra aurait très bien put finir cette mission. Mais il y avait eut ce moment où il affrontait le héros national qui lui raviva des souvenirs. Bucky. Le soldat ne savait pas qui c’était, mais quelque chose au fond de lui lui disait qu’il connaissait le blond. Pierce lui répétait qu’il l’avait vu sur une autre mission, ce qui était vrai, mais l’inconscience du brun lui disait que c’était autre chose. Il ne put se questionner d’avantage, car le chef de Hydra fit effacer une nouvelle fois sa mémoire, enlevant définitivement tout ce qui avait attrait à ce Bucky.


« You’re my mission. You… are… my… mission ! »
L’algorithme de Zola, l’attaque ultime de Hydra, allait être lancé et avec, une nouvelle mission pour le Winter Soldier. S’assurer que les héliporteurs jouent bien leur rôle et que personne n’entravaient cela. Pierce savait qu’il y aurait surement des personnes qui s’interposeront et comme Hydra s’y attendait, ce fut Captain America qui se présenta au rendez-vous avec des alliés. Le premier opposant de l’arme humaine était ce Wilson. Son équipement se limitait à une paire d’elle dans le dos et après quelques coups échangés avec le Faucon, le soldat l’immobilisa au sol en détruisant l’une de ses ailes, le laissant chuter. Il allait maintenant falloir régler le problème de Captain America, et pour cela il rejoignit le point où il trouverait la figure nationale : la salle des serveurs de la machine volante. Rogers s’avéra être un adversaire remarquable et le brun eut quelques difficultés à l’empêcher d’effectuer sa mission. À chaque fois que le blond se rapprochait de sa cible, l’homme de Hydra essayait de l’éloigner sans lui laisser de répit. Les coups furent échangé, Winter Soldier se fit déboiter une épaule mais, malgré trois balles qui auraient dû l’arrêter, la mission échoua et les héliporteurs commencèrent à se détruire, piégeant le soldats sous une structure métallique. À ce moment, il ne comprit pas pourquoi Captain America lui prêta main forte en l’aidant à se dégager, ne comprenait pas non plus pourquoi il ne voulait pas se battre. Mais à ce moment-là, une seule chose occupait l’esprit de celui qui avait été l’ami de son adversaire. Finir sa mission en battant le super-héros. Seulement, lorsqu’il s’apprêta à porter un coup final, quelque chose le stoppa. Cette phrase que prononça Rogers éveilla quelque chose chez le brun qui ne put finir son geste et, bien au contraire, sauva le blond en allant le repêcher.

James Barnes ne pouvait plus retourner à Hydra. Il venait d’aider Captain America et quelque chose lui disait qu’il se trompait. Qu’il connaissait cet homme. Alors l’ancien soldat fit la seule chose qui lui sembla possible de faire. Quitter le pays pour se faire oublier, mais avant il se rendit au Smithsonian Institution, un musé où se trouvait un pavillon dédié sur Captain. Là-bas il redécouvrit qui il devait être. Qui était ce fameux « Bucky ».
Héliporteurs - You Are My Mission - Fuite de Hydra


« You don't have to be a gun »
Le voilà de retour aux États-Unis… Bucky avait quitté ce continent suite à sa désertion de chez Hydra et il était parti pour l’Europe, disparaissant de tous radar pour tenter de se retrouver. Seulement il n’avait pas passé de simples vacances reposantes là-bas. Jury l’avait trouvé et il avait fait de lui un de ses agents. Barnes n’avait pas vraiment voulu au début, mais il y avait vu une manière de se racheter et avait finalement accepté la proposition. Ce n’était pas forcément facile tous les jours, mais le brun profita de ce temps en Europe pour essayer de redevenir celui qu’il avait été. Il be pouvait bien entendu pas oublier qui il avait été en tant que Winter Soldier, mais il voulait aussi retrouver de sa part du Bucky d’avant. Montrer qu’il se souvenait et qu’il n’était plus qu’une simple machine à tuer. Et c’était pour cette raison qu’il revenait peut de temps après sur le continent américain. Il était un autre homme et se sentait capable d’y revenir, sachant pertinemment que certaines personnes pourraient le rechercher. Mais il n’eut pas le temps de s’en inquiéter beaucoup. Il y avait eut cette loi, le Superman Registration Act qui avait été adopté par le pays et qui avait déclenché une guerre civile parmi les « super-héros ». Bien que son ami d’avant, Rogers, prenaient partie de ne pas la signer, Bucky préféra ne pas prendre part à ce conflit. Il avait déjà causé bon nombre de dégât et en était simplement témoin, refusant de la signer mais ne se battant pas pour les autres. Il faisait profil bas et appartenait à la catégorie de ceux qui restaient dans l’ombre. Ce n’était pas le moment de rappeler au monde ce dont était capable le Winter Soldier. Il était très bien à cette place. Mais l’ancien soldat fut ramené sous le feux des projecteurs à la fin de celle-ci, lorsqu’un acte regrettable eut lieu. La mort du si célèbre Captain America. Bucky se souvenait désormais de l’ami qu’avait été Steve et sa mort le toucha. Malgré le fait que Hydra lui ai apprit à ne plus rien ressentir, il en fut affecté et ressenti l’envie de le venger. Cependant, il ne le fit pas. Il aurait très bien put, mais il savait que Rogers n’aurait pas voulu que cela se passe ainsi. Il rendit hommage à son ami d’une autre manière. En acceptant d’endosser son rôle lorsqu’on lui proposa de reprendre le bouclier.

On aurait pu penser que l’histoire de Bucky, déjà bien rempli, aurait pu prendre fin ici, lorsque celui-ci accepta de reprendre la place de son défunt ami au sein des Avengers, mais non. Parfois il arrive que la vie ne veuille pas laisser de répit. Il eut alors cet étrange évènement, avec l’apparition de nouveau héros. Mais si ce n’était que ça. De nouvelles vies aussi avaient fait surface, chamboulant quelque peu les Etats Unis. Cependant Barnes n’allait plus fuir. Il faisait désormais partie des Avengers et ça allait être son devoir d’essayer de mieux comprendre tout cela.

avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 27/05/2016
Localisation : test
Voir le profil de l'utilisateur http://divided-we-fall.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Mai - 11:45
Problèmes du contexte : la différence des époques entre les jeunes XMen et l'époque de Civil War

Solutions :

- Kronos est engagé par Magneto pour prendre toutes les personnes des années 80 à l'année 2020 (par exemple et ça amènerait aussi des gens du futur) et les emmener sur une planète hors du temps afin qu'il construise son propre empire.

- Ce qui conduirait à une deuxième solution, Magneto est officiellement responsable de ce problème et tout le monde est au courant de ça. Il veut bâtir l'empire de la Confrérie, ce qui lui apporte admirateurs et opposants par exemple.

- Enfin, on ne se centre que sur les XMen qui sont envoyés là-bas dans les années 80 pour les mêmes raisons comme ça on n'a pas de problèmes de temps, mais ça ne correspondrait pas au titre du forum et il n'y aurait pas Civil War.


J'édite de nouveau si je trouve d'autres idées ^^.
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 27/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Mai - 11:55
Par rapport aux solutions :
- J'aime bien la 1 car du coup ça offre assez de liberté.

- La deux je sais pas car c'est moins drôle si tout le monde est au courant, mais en même temps y a un petit côté fun dont j'ai pas l'explication.

- La 3 je suis moins pour, car je trouve ça mieux si on se centre sur tout marvel et non que les X-Mens. Après y a toujours la possibilité de le faire dans les années 80 en se centrant sur tout le monde, mais ça sera à prendre en compte (donc pas encore d'Iron Man, Captain encore dans la glace, etc)
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 27/05/2016
Localisation : test
Voir le profil de l'utilisateur http://divided-we-fall.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Mai - 19:54
Nouveau contexte:
 




Les groupes:
 

EDIT

J'ai pensé à ce qu'on pourrait aussi mettre en dessous de la photo de profil comme renseignements. Rien d'exceptionnel hein mais je le mets là pour y penser et le compléter si besoin ^^.

- Ta tête : (gif)
- Disponibilité rp :
- Race :
- Age :
- Capacités :
- Célébrité :
- Champ libre :
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 27/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Juin - 12:44
Pour le gif du contexte, j'ai plusieurs exemples à mettre à la place de Thanos ^^. Dis moi ce que tu en penses.

Le premier

Le deuxième

Le troisième

Et le dernier

Ca c'est à part
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 27/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Juin - 14:37
J'avais pensé à un petit truc. Pourquoi ne pas offrir la possibilité d'avoir un unique objet avec soi quand les gens sont TP sur la planète ? Genre le bouclier pour Captain, ou le fauteuil roulant pour le professeur (oui bon j'avoue, je suis à court d'exemple xD). C'est au choix du joueur, un "cadeau" de Kronos pour la situation et ça sera à préciser sur la fiche en disant pourquoi ?

Petit edit : J'ai oublié de mettre pourquoi j'ai pensé à ça xD Parce que du coup ça m'a un peu fait penser aux Hunger Games. On les envoie quelque chose, mais on leur offre une sorte d'espoir. Et puis ça permet de garder les symboliques de persos en mettant facilement la mouise au sein du jeu xD (car si stark prend son armure, ça va faire plaisir à magneto xD) et puis ça peut donner un espoir de s'en sortir par eux même aux persos.
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 27/05/2016
Localisation : test
Voir le profil de l'utilisateur http://divided-we-fall.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Juin - 18:58
"Ainsi vous commencez une nouvelle vie et un seul de vos bien que vous possédiez sur Terre vous est accordé."

C'est la phrase que j'ai ajouté au contexte, et il faudra rajouter l'objet possédé dans la fiche de présentation et dans les sections du profil ^^.

Pour les images de Kronos il y en a peu mais j'ai déjà trouvé ça :

Comics

Pour éventuellement un montage

Et une belle image
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 27/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Juin - 23:29
J'aime beaucoup la dernière ^^ Et j'ai rajouté le champ dans la fiche durant l'aprem, juste au dessus de caractère. Sinon le texte me va.
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 27/05/2016
Localisation : test
Voir le profil de l'utilisateur http://divided-we-fall.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divided We Fall :: I'm bringing the party to you :: Le placard du staff-